Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 20:38

    http://admin.lemuslim.com/data/imgs/news/donation_133344547775726300_133433325685459900.jpgLa preuve réside dans le Hadith suivant :  "Un homme vint dire au messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam : "Envoyé d'Allah, montre-moi une œuvre que si je l'accomplit, Allah m'aimera et les gens m'aimeront aussi".  Il salallahou 'aleyhi wa salam lui dit : "Mène une vie de tempérance, Allah t'aimera et renonce à ce que possèdent les gens (cad leur biens etc..), les gens t'aimeront."
Hadith rapporté par Ibn Majah notamment  


Explications des termes :


"Renonce à ce que possèdent les gens (cad leurs biens), les gens t'aimeront" : Comme l'explique les savants l'homme souhaitant être aimer des gens ne doit rien leur demander et ne doit pas convoiter ce qu'ils possèdent.

En effet la personne qui tend toujours la main aux gens (c'est à dire qui leur demande toujours quelque chose), les gens le supportent mal et finissent par la détester.  Autrement dit, renoncer à ce que les gens possèdent procure leur amour.  


Un poète a dit à ce sujet :

لا تسألن بني آدم حاجة ,, وسل الذي أبوابه لا تغلق
فبني آدم يغضب إن سألته ,, والله يغضب إن تركت سـؤاله

Ne demande surtout pas quelque chose à l'enfant d'Adam,
demande plutôt à celui dont les portes ne se ferment pas (c'est à dire Allah).

Ceci car l'enfant d'Adam se met en colère lorsque tu lui demandes, quant à Allah c'est lorsque tu ne lui demandes pas qu'il se met en colère. Ainsi, les humains n'aiment pas faire largesse de ce qu'ils possèdent (tels que leurs biens ou richesses), donc si tu souhaites obtenir leur amour ne leur demande rien, car à force de leur demander ils finissent par mal le supporter, s'éloigneront de toi et finiront par ne pas t'aimer.

Thawban rapporte : Le messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam a dit :

"Qui me garantie qu'il ne demande rien aux gens et je lui garantis le paradis ?". Je dis "Moi". Et effectivement il ne demandait jamais rien à personne.Rapporté par Abu Dawud

Awf Ibn Malik rapporte : "Nous étions entre 7 et 9 personnes chez le messager d'Allah salallahou 'alyhi wa salam". Il salallahou 'alyhi wa salam nous dit : "Ne faites vous pas acte d'allégeance au messager d'Allah ?". Or nous venions à peine de le faire. Nous lui dimes: "Nous t'avons déjà fait acte d'allégeance, Ô messager de d'Allah ! A propos de quoi veux-tu que nous te fassions acte d'allégeance?". Il salallahou 'alyhi wa salam dit : "Vous vous engagez à adorer Allah sans rien lui associer, à faire les 5 prières quotidiennes, à obéir à Allah."Puis il nous dit à voix basse : "Et à ne rien demander aux gens". Je vis effectivement par la suite certaines de ces personnes faire tomber leur cravache sans demander à quiconque de leur ramasser ". Rapporté par Mouslim


La dignité du musulman se trouve dans le fait de se passer des gens (c'est à dire de ne rien leur demander).


« Djibril est venu voir le Prophète salallahou 'alyhi wa salam et lui a dit : « Oh Muhammad ! Vis autant que tu veux, mais sache que tu mourras quand même. Fais ce que tu veux, mais tu en seras rétribué.
Aime qui tu veux, mais sache que tu le quitteras quand même. Sache que l’honneur du croyant se trouve dans ses prières nocturnes et que sa dignité réside dans le fait de se passer des gens ». As-Sahîhah hadith 831.


Ibn 'Omar a dit :"Le messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam a dit du haut de son minbar en parlant de l'aumône et de la fierté de ne rien demander à personne : "La main supérieur est meilleure que la main inférieure. La main supérieure est celle qui donne et la main inférieure est celle qui demande."(Rapporté par Bukhari et Muslim).


Le messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam a aussi dit à la fin d'un hatih dont le début ressemble à celui que nous venons de mentionner :

"...Celui qui est jaloux de sa dignité, Allah la lui préserve et celui qui se passe de l'aide des autres, Allah le met au dessus du besoin ". Rapporté par Boukhari et Muslim.

Ibn Omar rapporte :"L'un de vous ne cesse de demander (mendier) jusqu'à ce qu'il rencontre Allah (le jour dernier) avec le visage dépourvu de toute chair". (Boukhari et Muslim).

Abou Dhar Al-Ghifari rapporte :  "Mon ami bien-aimé salallahou 'aleyhi wa salam m'a ordonné sept choses :

• Il m'a ordonné d'aimer les pauvres et d'en être proche.
• Il m'a ordonné de regarder ceux qui sont en-dessous de moi et de ne pas regarder ceux qui sont au-dessus de moi.
• Il m'a ordonné de préserver les liens de parenté, même s'ils ont été rompus.
• Il m'a ordonné de ne rien demander à personne.
• Il m'a ordonné de dire la vérité même si elle est amère.
• Il m'a ordonné de ne craindre le blâme de personne lorsqu'Il s'agit d'Allah.
• Il m'a ordonné de répéter souvent "la hawla wala qouwata ila billah (il n'y a de puissance et de force qu'en Allah) car ces paroles font parties d'un trésor sous le trône (et dans une autre version: elle est un trésor parmi les trésors du paradis)." Hadith n°2166 dans silsila as sahiha

Le messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam a dit : " La main supérieure (celle qui donne) vaut mieux que la main inférieure (celle qui reçoit) et commence (dans tes dépenses) par ta famille. Ta meilleure aumône est celle qui ne laisse pas ta famille dans le besoin. Celui qui ne se rabaisse pas à demander l'aumône, Allah lui préserve sa fierté et celui qui ne montre pas son besoin, Allah le met au-dessus du besoin."(Rapporté par Al Boukhari).

Le messager d'Allah salallahou 'aleyhi wa salam a dit : « Le (vrai) pauvre n'est pas celui qui s'en va quand on lui donne une datte ou deux, une bouchée ou deux. Le vrai pauvre est celui qui ne se rabaisse pas à la mendicité ».  Muslim et Boukhâri

Dans une autre version :
« Le (vrai) pauvre n'est pas celui qui fait le tour de la ville à mendier et que les gens font partir avec une ou deux bouchées, une ou deux dattes. Mais le pauvre est celui qui n'a rien pour répondre à ses besoins, mais qui cache si bien sa pauvreté que personne ne la remarque pour lui faire quelques aumônes et qui ne va pas tendre la main aux gens »  Muslim et Boukhâri


Ibn Mass'oud rapporte :  "Celui qui est touché par un besoin et qui s'adresse aux gens pour en sortir ne voit pas la satisfaction de son besoin. Mais s'il s'adresse à Allah, Allah ne tarde pas à lui octroyer une subsistance prochaine ou à venir" Rapporté par Abu Dawud

 

Samoura Ibn Joundoub Rapporte :" Le fait de demander (la mendicité) est une bléssure que l'on fait à son propre visage..." Rapporté par Tirmidhi

Partager cet article

Repost 0

commentaires