Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:15

Les doutes dans la foi Shaykh Al'Uthaymine Rahimahullah

Les suggestions du démon sont une preuve de sa faiblesseLe démon se joue comme il veut de l'incroyant , il le fourvoie et le pousse à semer la corruption sur terre, mais quand il veut faire la même chose avec le croyant , il est réduit à l'impuissance, il ne lui reste alors que la suggestion -waswasa- sans rien de plus , c'est pour celà que quand l'envoyé d'Allah fut questionné à propos des suggestions du démon, il a dit : "c'est un signe de la foi pure" (1).

Des hommes étaient venus, une fois , dire à l'envoyé d'Allah :

- Nous trouvons dans nos âmes des choses que si on les disait, ce serait une monstruosité
- L'avez-vous donc trouvé [ en vous-même ] ? leur dit-il
- Oui, dirent-ils

- C'est une preuve de l'authenticité de la foi, affirma-t-il.(2)

An Nawawî qu'Allah lui soit miséricordieux a dit :" c'est un signe de l'authenticité de la foi", "c'est un signe de la pureté de la foi"...
C'est à dire: le fait de considérer que le fait de le dire est une énormité est une preuve de l'authenticité de la foi, car considérer que ceci est une énormité, avoir une peur scrupuleuse de le dire , moins encore d'y croire, tout celà est propre à quelqu'un dont la foi est parfaite, dénuée de tout scepticisme. (fin de citation) (3)

(1) Hadîth authentique, rapporté par Muslim (n°133)
(2) Hadîth authentique, rapporté par Muslim (n°132)
(3) Exégèse du Sahih de Muslim par An-Nawawî (2/154)



Question :
Un jeune homme commettait beaucoup de péchés, puis il s’est repenti et attaché à la religion et appelait les gens à la religion d’Allah. Mais les démons lui insufflent qu’Allah n’existe pas, que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) n’est pas véridique, que les Compagnons ne sont que des légendes. Sera-t-il châtié pour ces pensées ?

Réponse :
Ces insufflations, qu'Allah te fasse miséricorde, proviennent du Diable. Il les insuffle dans le cœur des croyants comme cela est arrivé aux Compagnons lorsqu’ils sont venus se plaindre au Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) en disant:« Parfois nous éprouvons des choses pour lesquelles nous préfèrerions tomber du haut des cieux, ou être brûlés à l’état de charbon plutôt que de les prononcer.»Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) dit : « C’est cela la foi claire », c'est-à-dire la foi pure (sincère), c’est un signe d’une foi sincère.
Pourquoi ?
 

Car lorsque le Diable voit que l’homme se dirige vers la vérité, il veut l’en détourner par tous les moyens, et s’il était déjà égaré, cela lui suffirait et il ne viendrait pas à lui, ne lui insufflerait aucun doute, car son cœur serait déjà (rempli) de ténèbres.Pour se débarrasser de ces doutes, il faut appliquer la parole du Prophète : « Si l’un d’entre vous ressent cela, qu’il cherche protection auprès d’Allah et qu’il cesse d’y penser. » Il cherche protection auprès d’Allah en disant : A’ûdhu billah min As-Shaytân Ar-Rajîm. Et il cesse d’y penser en enlevant cette réflexion de son esprit et en n’y revenant jamais.

Source : Liqâ’ât Al-Bâb Al-Maftûh (1/500).

 

Question :
Pourquoi ces doutes sont-ils très répandus chez les femmes ?

Réponse :Généralement, à cause de leur faiblesse et de leur amour pour l’obéissance et le bien.C’est l’amour du bien et la volonté d’accomplir parfaitement les adorations, associés à une faiblesse dans la défense qui font qu’elles sont plus sujettes à ces doutes. Mais cela atteint également beaucoup de jeunes garçons investis dans leur religion. La cause est la même : la force de l’amour pour le bien et la faiblesse de la défense.On a rapporté à Ibn ‘Abbâs ou Ibn Mascûd que les juifs disaient : « Nous ne somme pas atteints par les chuchotements du Diable dans la prière, nos cœurs sont concentrés. » Il répondit : « Ils ont dit vrai, que ferait le Diable avec un cœur en ruine. » C’est-à-dire que les cœurs des juifs sont en ruine et que leurs adorations sont vaines, c’est pour cela que le Diable ne les tente pas car il ne veut pas plus d’eux.Mais le Diable vient vers la citadelle gardée, remplie (de foi), afin de la détruire et la réduire à l’état de ruines, il essaie d’insuffler le doute dans le cœur du croyant sincère, dans le cœur de celui qui se tourne vers Allah afin de lui obstruer le chemin. Ainsi, que celui qui est sujet à ces doutes se réjouisse, car il n’est mis à l’épreuve qu’en raison de la force de sa foi, et le Diable ne veut qu’affaiblir cette force. C’est pourquoi le croyant doit utiliser le remède décrit par le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam), sinon le Diable le détruira totalement.
 
Question :
pourriez-vous décrire la manière dont se manifestent ces doutes ?

Réponse :
Cela se manifeste avant tout par des doutes dans la certitude qui peuvent parfois conduire à l’apostasie et au rejet, devant l’intensité de ces doutes, il peut en arriver à renier, à mentir et à dire : quel est ce mal ? D’autres encore, comme cet ignorant qui a dit à cet autre d’arrêter la prière, laisse les ablutions, afin de retrouver la certitude, et cela est très grave.Cela se manifeste aussi dans le divorce, ces doutes du Diable provoquent des angoisses et l’homme se dit : « Si je divorce je serais en paix », ce qui est une erreur, ce n’est pas correct. Aussi, dans les ablutions, lorsque l’homme doute qu’il ait eu un vent ou non, il se dit : « Je vais le faire, ainsi je serais sûr », ce qui est une erreur.Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a ordonné à celui qui doutait à ce sujet de ne pas sortir de la prière tant qu’il n’avait pas entendu ou senti quelque chose, et il n’a pas dit que celui qui doutait devait le faire afin d’être sûr.Les manifestations de ces doutes sont très nombreuses, elles sont source d’angoisse, de fatigue, elles peuvent amener au divorce, bien que l’avis le plus authentique sur cette question est que celui qui est atteint de ces insufflations diaboliques au point qu’il en arrive à divorcer, son divorce n’est pas valide, car le Prophète a dit : « Pas de divorce lorsqu’on ne sait pas ce que l’on dit », de même pour celui qui est ensorcelé, son divorce n’est pas valide car il ne sait pas ce qu’il dit, de même pour celui qui est très en colère, qui ne sait plus ce qu’il dit et ne se contrôle plus, son divorce n’est pas valide.

Question :L’homme est-il jugé pour les doutes insufflés par le Diable qu’il peut parfois ressentir ?

Réponse :L’homme n’est pas jugé pour les doutes qu’il peut éprouver en lui, car ils viennent du Diable. Et le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) nous a informés que cela était une preuve de foi claire. Lorsque cela arrive, il doit chercher protection auprès d’Allah contre le Diable et ne pas s’y attarder, et il ne doit pas chercher plus loin car cela peut lui causer du tort. L’homme doit être fort, ferme dans sa foi et ne pas être ébranlé par ces doutes.  Et Allah est plus savant.

Question :
Je n’ai rien fait qui mette Allah en colère, je préserve les droits d’Allah, je prie, je jeûne, mais ce qui me fait souffrir c’est que depuis que je suis arrivée à la Mecque, le Diable est avec moi à tout moment, même dans ma prière. Il me dit que je suis parmi les gens de l’Enfer, que tout ce que je fais ne sert à rien, il m’embrouille dans ma récitation dans la prière, et lorsque j’ouvre le Coran et que je lis un verset qui évoque le châtiment, j’ai l’impression que c’est moi qui suis châtiée. Indiquez-moi quelle est la voie authentique (pour sortir de cela), qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse :
Allah dit : « Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans afin qu’ils soient des gens de la Fournaise » (Fâtir, v.6.)Le Diable a insufflé ses doutes à Adam et son épouse Eve et il les a fait sortir du paradis, et il ne cesse d’insuffler ses doutes aux enfants d’Adam afin de les faire sortir de la lumière vers les ténèbres, de les détourner du chemin droit vers le chemin de la perte.Le remède aux doutes que tu ressens est que tu cherches protection auprès d’Allah contre le Diable et que tu n’y prêtes jamais attention, si tu fais cela, Allah enlèvera le mal dont tu souffres. Nombreux sont les gens à qui cela arrive, en raison de la force de leur foi, le Diable multiplie ses efforts afin d’affaiblir et réduire à néant cette foi. Et si la foi est faible, le Diable n’y prête pas attention, car cet homme est perdu.C’est pour cela qu’on a rapporté à Ibn cAbbâs ou Ibn Mascûd que les juifs disaient : « Nous ne somme pas atteints par les chuchotements du Diable dans la prière », c'est-à-dire qu’ils n’étaient pas déconcentrés. Il répondit : « Ils ont dit vrai, que ferait le Diable avec un cœur en ruine. »C’est-à-dire que les cœurs des juifs sont en ruine et que le Diable ne prête attention qu’aux cœurs qui sont emplis de la lumière d’Allah, de la science authentique, afin d’éteindre cette lumière. Ce que tu ressens n’est que la force de la foi, et le Diable veut la détruire en toi. Nous demandons à Allah qu’Il te préserve, patiente, détourne-toi de ces soutes et cherche protection auprès d’Allah contre le Diable.


Source : Q/R extraites de Remèdes contre les doutes insufflés par le Diable

 

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 01:29

Traduction d'une conférence donnée par le grand savant, l'érudit,le docteur Rabi’ ibn hadi Al-madkhali, qu’Allah le préserve.

 

Annotations sur les recommandations de Loqmân, le sage, à son fils

 


 ...Puis Loqmân continue son exhortation en disant : {et ne détourne pas ton visage des gens}(31/18).


Ne te considère pas supérieur aux gens. Lorsque quelqu’un te parle ne détourne pas ta joue ainsi. Ceci est de l’orgueil. Quelqu’un te parle et toi tu l’évites, tu tournes ton visage.Tu es hautin, sans gaieté et sans bonne humeur. Ceci n’est autre que de l’orgueil et de la fierté.

 

Celui qui éprouve cet orgueil tord son cou et détourne son visage des gens, comme le chameau atteint de la maladie nommée sa’ar dont le cou se tord.

 

Ceci est une condamnation de l’orgueil. Tu dois être modeste, rempli d'humilité devant Allah, le Maître des mondes, humble avec les croyants et te comporter avec les gens de la meilleure manière. L’orgueil est très blâmable, et il pousse beaucoup de gens au reniement d’Allah.

 

 Ils deviennent orgueilleux, ne prêtant aucune attention aux prophètes et n’écoutant pas les

versets d’Allah: {Et quand on lui récite nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme s’il ne les avait point entendu, comme s’il y avait un poids dans ses oreilles. Fais-lui donc l’annonce d’un châtiment douloureux.} (31/7).


L’orgueil est l’une des principales raisons qui poussent les hommes à ne pas croire en Allah,à refuser les enseignements des Messagers et leur message de vérité.Qu’il s’agisse de l’unicité d’Allah ou de toute autre vérité à laquelle il convient de sesoumettre et qu’il ne faut pas rejeter, tout comme il ne faut pas mépriser celui qui nous lesapporte.

 

 « L’orgueil c’est l’arrogance face à la vérité et le mépris des gens. »

-Rapporté par Muslim -91.

 

L’orgueil est interdit dans tous les cas, c’est un caractère blâmable qu’Allah déteste.

 

Le Prophète rapporte cette parole de son Seigneur (hadith « qoudsi ») : « La fierté est mon manteau « rida » et la grandeur est mon pagne « izar » , celui qui me dispute l’un deux, je le jette en enfer. » -Rapporté par Abou Daoud-.

Et dans une autre version : « La fierté est mon manteau « rida », celui qui me le dispute, je le brise. »

c'est à dire qu'Allah l’anéantit.

 

Ne sois donc pas orgueilleux car : « N’entrera pas au paradis quiconque aura un atome d’orgueil dans le coeur . » -Rapporté par Muslim -91

 

Combat ton âme pour éviter cet orgueil car c’est un caractère répugnant qui pousse à l’incroyance, au mépris des gens et au rejet de la vérité.C’est pour cela que cet homme plein de sagesse (Loqmân) a exhorté son fils à ne pas se détourner des gens et à ne pas se sentir supérieur à eux. Une personne te parle et toi tu te détournes, la regardant de haut...

Sois modeste ! Tu n’es qu’un être misérable et faible, créé de terre, issu de sperme impure. Tu vas aux toilettes chaque jour, tu y fais tes besoins. Comment peux-tu être orgueilleux, te sentir au dessus des gens alors que tu vis ainsi, pour qui te prends-tu ? Puis si une épine te pique, tu pleures, comment peux-tu mépriser les gens ?

 

L’homme se doit de rabaisser son âme si celle-ci s’enorgueillit ou prend de la hauteur. Il lui rappel sa bassesse, sa mesquinerie. Or parmi les gens les plus méprisables figurent les orgueilleux. Et je jure par A1lah qu’en ce qui me concerne, je ne méprise que les orgueilleux et les menteurs. Par Allah, lorsque je vois le plus faible des êtres, je me dis :celui-là est meilleur que moi.Par contre l’orgueilleux, quel qu’il soit et quel que soit son niveau, est à mes yeux le plus insignifiant et le plus méprisable des êtres. Il n’y a pas plus méprisable que l’orgueilleux, car il s’enorgueillit alors que son comportement et son âme sont bas et abjectes.

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 19:54
Les 70 plus grands péchés à ne pas commettre si tu est dans le droit chemin !

Si vous êtes Musulman(e) veuillez bien lire et retenir ces péché, cela apprend beaucoup de choses...
1- Le polythéisme : le plus grave
2- Le meurtre
3- La magie
4- La négligence de la prière
5- La non acquisition de l'aumône
6- La rupture du jeûne, lors du mois de Ramadan, sans excuse valable (maladie, voyage)
7- La négligence du pèlerinage alors qu'on est matériellement en mesure de le faire
8- L'ingratitude envers son père ou sa mère
9- Le refus d'aider des parents proches dans le besoin
10- L'adultère
11- L'homosexualité
12- L'usure
13- L'oppression d'un orphelin, et le détournement de ses biens
14- L'invention de mensonges sur Dieu et son messager
15- La fuite du combat lors de la guerre sainte
16- Le gouvernement injuste, qui ne suit pas les prescriptions de l'Islam
17- L'orgueil, la magnificence
18- Le faux témoignage
19- La consommation de boissons alcoolisées, la toxicomanie en général (haschich compris)
20- Le jeux de hasard
21- La calomnie des femmes mariées
22- La fraude, devant le trésor public ou avec les biens des aumônes
23- Le vol
24-Le banditisme de grand chemin, le gangstérisme
25- Le faux serment
26- L'injustice en général, le fait de ne pas suivre la charia (les lois de l'islam)
27- La dîme, pratique anté-islamique de ceux qui prélevaient un dixième du montant des marchandises lors du passage d'un village, d'un pont.
28- L'acquisition de biens par des moyens illicites : faux serment, vol, escroquerie, jeu de hasard.
29- Le suicide
30-Le mensonge
31- Le jugement non conforme aux révélations de Dieu
32- Le pot-de-vin
33- L'imitation des femmes par des hommes, et réciproquement, le travestisme et, a fortiori, le tran.s.u.a.lisme
34- Le proxénétisme
35- Le mariage blanc, mariage de pure convention conclu par intérêt
36- La souillure, en particulier par l'urine
37- L'hypocrisie, en particulier la simulation de la foi
38- La dissimulation de la révélation divine, ou la manipulation des textes révélés, par des gens du Livre
39- La trahison
40- Le reproche joint à l'aumône
41- La négation du destin décidé par Dieu, " l'existentialisme "
42- L'espionnage de personnes privées, l'indiscrétion
43- La calomnie, la diffamation
44- La malédiction
45- La perfidie
46- La croyance aux devins, aux astrologues, aux cartomanciennes.
47- L'insubordination de la femme, si le mari est juste
48- Les représentations figurées, les idoles, les scultures
49- L'affliction exagérée et non sincère lors d'un décès (référence aux " pleureuses " anté-islamiques)
50- L'iniquité, la rébellion sans justification
51- L'oppression (et mauvais traitements) des faibles : esclaves, pauvres, femmes, concubines, orphelins et aussi aux animaux
52- La méchanceté envers son voisin
53- L'offense et la calomnie des musulmans
54- L'empiètement sur le droits des pauvre
55- L'arrogance, aussi bien dans le port de riche vêtement que dans la démarche
56- Le port , par l'hommes, de vêtements en soie et de bijoux en or
57- La fuite pour un esclave, si le maître est juste
58- Le sacrifice adressé à un autre qu'a Dieu
59- Le reniement de son père, en particulier par l'adoption d'un autre nom
60- La vaine querelle, la discussion malhonnête, le goût de la dispute
61- Le refus de donner de l'eau
62- La fraude, pour un marchand, dans la mesure des marchandises
63- Le doute de la toute puissance de Dieu sur le coeur des hommes
64- Le préjudice causé à de bons serviteurs de Dieu
65- L'abandon de la prière en groupe pour prier seul
66- La persistance de l'abandon de la prière en groupe, en particulier celle du Vendredi
67- Le tort causé à un héritier, par l'invention de dettes imaginaires ou tout autre moyen
68- La ruse, la tromperie
69- L'espionnage des autres musulmans et la révélation de leurs faiblesse
70- L'injure, en particulier aux compagnons du prophète
Repost 0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 23:02
En plus du repentir, moyen d'obtenir le pardon d'Allah (Exalté soit-il ), le Prophète ( Paix et Bénédiction sur lui ) a montré de nombreux moyens permettant au Musulman d'expier les transgressions commises.

Voici quelques exemples :

Les ablutions :


« Lorsqu'un musulman - ou un croyant - fait ses ablutions, tous péchés qu'il a contemplés de ses yeux quittent son visage avec l'eau - Ou avec la dernière goutte d'eau » [ Rapporté par Mouslim ]

La prière :

« Pensez-vous que, si l'un de vous avait un fleuve devant sa porte et s'y lavait cinq fois par jour, cela lui laisserait de al saleté ? » Ils répondirent : « Non, cela ne lui laisserait aucune saleté. » Il dit : « Il en est ainsi de la prière par laquelle Allah efface les péchés. » [ Rapporté par al-Boukhârî ]

Le Jeûne :

« ... Celui qui accomplit le jeûne du Ramadan dans la foi et la perspective de la récompense divine, se verra pardonner tous ses péchés. » [ Rapporté par al-Boukhârî ]

L'aumône, la recommandation du bien et l'interdiction du mal :

« La tentation de l'homme envers sa famille, ses enfants et son voisin, est expiée par la prière, l'aumône, la recommandation du bien et l'interdiction du mal. » [ Rapporté par al-Boukhârî ]

Enlever les choses nuisibles sur la voie publique :

« Comme un homme marchait sur une route, il y trouva une branche d'épines et l'écarta : Allah l'en félicita et Lui pardonna ses fautes. » [ Rapporté par al-Boukhârî et Mouslim ]

Les malheurs :

« Nulle fatigue, nul mal, nulle difficulté, nulle peine, nul dommage, nul affliction – fût-ce une piqûre d'épine – n'atteint un musulman sans qu'Allah n'en fasse l'expiation d'une partie de ses péchés. » [ Rapporté par al-Boukhârî ]

Pour éviter tout malentendu, l'insistance des textes sur le pardon pouvant laisser croire à certains que les transgressions n'ont guère d'importance, nous jugeons indispensable de réaffirmer que la Religion d'Allah est un tout harmonieux dont l'ensemble des textes constitue une unité indissociable.
Bien que nous ayons présenté ici de nombreux textes parlant de la Miséricorde divine et du pardon divin, de nombreux autres textes évoquent également le châtiment d'Allah et de la sévérité de Sa vengeance :


Allah dit :
{ ... Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition } [Sourate 5 - al-Mâ ida - La table servie - verset 2 ]
Allah dit également :
{ Et abstenez-vous de ce qu'il vous a interdit. Craignez Allah : Allah est redoutable dans Son châtiment }
[ Sourate 59 - al-Hachr - Le rassemblement - verset 7 ]
Il dit encore : { Quant à celui qui récidive, Allah en tirera vengeance : Allah est puissant }
[ Sourate 5 - al-Mâ ida - La table est servie - verset 95 ]

Il convient donc de conserver un équilibre permanent entre la crainte du châtiment et l'espérance de la Miséricorde. Allah est non seulement « Celui qui pardonne, le Miséricordieux », Il est également « redoutable dans Son châtiment ».

Allah dit : { Informe Mes serviteurs que Je suis, en vérité, Celui qui pardonne, Le Miséricordieux, et que Mon châtiment est le châtiment douloureux } [ Sourate 15 - al-Hijr - versets 49-50 ]

Cependant la leçon ultime des textes évoquant la miséricorde et le pardon est cet appel coranique éternel à ne pas désespérer de la Miséricorde divine, car si le transgresseur en désespère, il ne peut que persévérer dans sa transgression et sa perversité et être vaincu par le démon.

Allah dit :
{ Dis : Ô mes serviteurs, vous qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Allah pardonne tous les péchés : Il est, en vérité, Celui qui pardonne, le Miséricordieux. } [ Sourate 39 - az-zoumour - Les groupes - verset 53 ]

ALLAH EST LE PLUS SAVANT ET PARDONNE CELUI QUI SE REPEND ! ALLAHU AKBAR
Repost 0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 16:13
Anas raconte : « J'ai entendu l'envoyé de Dieu dire:« Dieu (qu'Il soit exalté) a dit :« O fils d'Adam, tant que tu M'invoques et place en Moi ton espoir, Je te pardonnerais quoique que tu aies fait, et Je ne m'en soucie pas. Ô fils d'Adam, si tes péchés atteignaient les nuages des cieux et qu'ensuite tu sollicitais Mon Pardon, Je te l'accorderais.O fils d'Adam, si tu te présentes devant Moi avec autant de péchés que peut en contenir la terre et qu'ensuite tu Me rencontres sans rien associer à Mon culte, Je t'apporterai un pardon équivalent. »(Authentifié par At-Tirmidhî )

Rapporté par Abu Dharr al-Ghifari [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah Sallallahou Alayi wa salem, parmi les paroles qu'il rapporte de son Seigneur swt rapporta qu'Il dit :
Un serviteur [d'Allah] commit un péché et dit : O Allah, pardonne-moi mon péché. Et Il [Glorifié et Exalté] dit : Mon serviteur a commis un péché et a reconnu qu'il a un Seigneur qui pardonne les péchés et punit pour eux. Puis il pécha encore et dit : O Allah, pardonne-moi mon péché. Et il [Glorifié et Exalté] dit : Mon serviteur a commis un péché et a reconnu qu'il a un Seigneur qui pardonne les péchés et punit pour eux. Puis il pécha encore et dit : O Allah, pardonne-moi mon péché. Et il [Glorifié et Exalté] dit : Mon serviteur a commis un péché et a reconnu qu'il a un Seigneur qui pardonne les péchés et punit pour eux. Fais ce que tu veux, car je t'ai pardonné.Rapporté par Mouslim (et par Boukhâri).

Ne désespère jamais de la miséricorde d'Allah car c'est la que le diable t'aura le plus touché .
Repost 0