Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 16:56
Le métier d’auxiliaire de vie

Question

Salamou aleykum je vous contact pour une question importante pour mon orientation professionnelle. Je voulais savoir si le métier d'auxiliaire de vie est autorisé pour une femme musulmane ? cela consiste a faire les tâches ménagères mais aussi l'aide à la vie quotidienne pour des personnes agées homme et/ou femme ayant une mobilité tres réduite voir inexistante.

L'auxilaire de vie effectue la toilette du corps et des partie intimes de la awra devant l'évier le port de gants est obligatoire pour effectuer cet acte il faut aussi bien sûre porter un gant de toilette jetable . Il est tout a fait possible de ne pas regarder la awra. L'auxiliaire de vie effectue aussi l'habillage et l'aide pour aller au wc ...

ce metier est il autorisé baraka Allahou fik

Réponse

wa 'alaykum assalam chère soeur
tout ce qui est aide à votre prochain est bon et très méritoire chez
Allah, néanmoins il y a quelques règles:
ne pas avoir de Khalwa (isolement) avec le sexe opposé
ne pas voir ni manipuler la 'awra de la personne sauf nécéssité

donc pour votre cas précis si cela est possible de s'occuper que des
femmes ce métier serait ainsi bon sans pb

fraternellement
www.doctrine-malikite.fr

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 20:23
Un hadith méconnu

«مَنْ سَنَّ فِى الإِسْلامِ سُنَّةً حَسَنَةً فَلَهُ أَجْرُهَا وَأَجْرُ مَنْ عَمِلَ بِهَا بَعْدَهُ مِنْ غَيْرِ أَنْ ينْقُصَ مِنْ أُجُورِهِمْ شَىْءٌ ، وَمَنْ سَنَّ فِى الإِسْلام سُنَّةً سَيِّئَةً كَانَ عَلَيْهِ وِزْرُهَا وَوِزْرُ مَنْ عَمِلَ بِهَا مِنْ بَعْدِهِ مِنْ غَيْرِ أَنْ ينْقصَ مِنْ أَوْزَارِهِمْ شَىْءٌ»
Ce qui a pour sens : « Celui qui instaure dans l’Islam une bonne tradition/acte aura une récompense et une récompense chaque fois que quelqu’un après lui fera cet acte, sans qu’il leur soit diminué quoi que ce soit de leurs récompenses ; et celui qui instaure dans l’Islam une mauvaise tradition/acte se chargera d’un péché et d’un péché chaque fois que quelqu’un œuvrera avec après lui, sans que leurs péchés ne soient diminués en rien ».Rapporté par Mus
lim

21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 21:46

Publié sur la page » target= »_blank »>Musulmans Anti Daesh (al-Dawla al-Islamiya fi al-Iraq wa al-Sham), le texte qui suit résume à merveille la position des musulmans du monde entier au sujet du terrorisme, quelqu’il soit : terrorisme d’Etat ou terrorisme de groupes armés.

Dans un style emphatique qui emprunte à l’éloquence arabe, l’auteur – anonyme – dit aux terroristes la profonde détestation des musulmans à leur endroit. Nous avons choisi de reproduire ici cette lettre ouverte afin de participer à sa diffusion. Nous vous invitons à participer à sa propagation et à rejoindre la page Facebook Musulmans Anti Daesh. En voici la teneur.

Au nom de Dieu le Très-Clément, le Tout-Miséricordieux,

« Dis : ‘Voulez-vous que nous vous fassions connaître ceux dont les œuvres sont les plus vouées à l’échec ? Ceux dont les efforts, dans cette vie, s’en vont en pure perte, et qui croient cependant bien agir.’ »
Coran, Sourate 18 versets 103-104

« Lorsqu’on leur dit : ‘Ne faites pas de mal sur la Terre !’, ils répliquent : ‘Nous ne sommes que des réformateurs.’ Qu’y faire ? Ce sont des êtres malfaisants, mais ils n’en ont pas conscience
Coran, Sourate 2 versets 12-13

Nous, musulmans pratiquants, anonymes ou connus, fréquentant les mosquées, jeûnant pendant et hors ramadan, portant des signes extérieurs d’islam, ou pas forcément, essayant de faire de notre mieux pour plaire à notre Seigneur et désirant ardemment le Paradis,

Nous vous dénonçons, nous nous désavouons de vous et nous mécroyons en la religion que vous avez créée de toute pièce, la religion de la « dawla », qui n’a rien à voir avec la religion apportée par Adam, Abraham (Ibrahim), Moïse (Moussa), Jésus (‘Issa) et Muhammad (que la paix de Dieu soit sur eux).

« Vous êtes l’exemple parfait de pourquoi la pratique de l’islam sans connaissance est une aberration »

Vous avez tué sans droit la vie que Dieu a rendue sacrée, et vous vous en êtes vantés, alors que Dieu nous a interdit formellement de causer la moindre souffrance gratuite à n’importe quel être vivant sur Terre, y compris à soi-même et y compris au moment de consommer des animaux.

Vous êtes l’exemple parfait de pourquoi la pratique de l’islam sans connaissance est une aberration. Vous êtes ceux que nous prenons en exemple lorsque nous citons les égarés, dans les assises de rappel et dans les prêches du vendredi à travers la France et le monde entier. Vous délaissez les versets clairs et explicites et les hadiths authentiques et vous préférez les versets sujets à interprétations tendancieuse, et hadiths forgés pour justifier vos crimes.

« C’est Lui qui t’a révélé le Livre contenant des versets à la fois clairs et précis, qui en constituent la base même, ainsi que d’autres versets susceptibles d’être différemment interprétés. Et c’est à ces derniers versets que les sceptiques, avides de discorde, prêtent des interprétations tendancieuses, alors que nul autre que Dieu n’en connaît la signification exacte. Quant aux vrais initiés, ils se contentent de dire : ‘Nous croyons en ce Livre, car tout ce qu’il renferme vient de notre Seigneur.’ Ainsi, seuls sont enclins à méditer ceux qui sont doués d’intelligence. »
Coran, Sourate 3 Verset 7

Sachez que vous devrez répondre de la mort de chaque personne, musulman ou pas, et vous devrez répondre aussi de chaque blessure, de chaque affliction et de chaque nuisance que vous avez créée, même jusqu’au bruit de vos bombes. Vous devrez vous expliquer sur chacune de ces choses le jour du Jugement.

Sachez ô bande d’imbéciles sans cervelle et sans coeur, que vous aurez également des comptes à rendre sur chaque personne qui a insulté l’islam ou qui a attaqué un musulman par votre faute. Vous contribuez délibérément à rendre la vie invivable pour les musulmans en Occident. Vous prétendez faire le bien sur Terre, mais vous êtes en réalité les pires de la Création.

« Vous contribuez délibérément à rendre la vie invivable pour les musulmans en Occident. »

Sachez que nous aspirons à avoir la même réaction que le frèreLassana Bathily* (que Dieu le préserve) si jamais nous vous rencontrons, et nous serons les premiers à vous neutraliser si Dieu nous le permet, car nous serons en plus rétribués pour cela. Jamais en notre présence vous ne pourrez commettre votre mal sans nous trouver en premier sur votre chemin. Vous trouverez des gens plus déterminés que vous, et qui n’auront pas peur et qui seront fiers de vous mettre hors d’état de nuire.

Au cours des mois, votre rage s’est intensifiée car le Seigneur des mondes, celui auquel vous prétendez faussement vous battre, vous a systématiquement dévoilé :

si votre « khilafa** » était la terre de la justice, pourquoi les Syriens ne viennent pas se réfugier auprès de vous, alors qu’ils préfèrent venir en Europe ?
– pourquoi tous ceux qui rentrent en France, dégoutés par ce qu’ils ont vu de votre part en Syrie,dénoncent vos méfaits, vos égarements, votre folie et témoignent contre vous ?
pourquoi semez-vous la mort y compris et surtout dans les pays musulmans, en tuant les mêmes musulmans que vous prétendez défendre, alors qu’on ne vous voit jamais dans les endroits où la vraie barbarie a lieu (Centrafrique, Birmanie) ? Est-ce l’exemple de notre Prophète que d’attaquer lâchement, et en priorité, des dessinateurs armés de crayons et des spectateurs d’un concert ?
pourquoi n’attirez vous que les plus simples d’esprit et les plus abrutis, les anciens criminels et voleurs, ou encore les convertis qui ont été livrés à eux-même derrière leur écran d’ordinateur, qui n’ont pas fréquenté les mosquées et qui se sont laisser entraîner par vos vidéos de propagande mensongères ?
pourquoi vous n’avez aucun savant parmi vous, qui vous soutient, et pourquoi au contraire tous les savants musulmans du monde entier vous condamnent sans hésitation ?
– si ce n’est pas vous les khawarij*** dont a parlé le Prophète (paix et bénédiction sur lui), alors qui est-ce ? Ne voyez-vous pas les signes ?

Selon Ali, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit : « À la fin des temps, il y aura des hommes qui seront jeunes en âge et faibles d’esprit. Ils utiliseront les meilleures paroles qui puissent être, mais leur foi ne dépassera pas leur gorge [ne touchera pas leur coeur], et ils sortiront de la religion comme la flèche loupe sa cible. Combattez-les où qu’ils soient, car il y aura une récompense le Jour de la Résurrection pour celui qui les aura combattus ». Sens d’un hadith authentique rapporté par les savants Boukhari et Mouslim. Nous, musulmans pratiquants, appliquons ce hadith à travers cet appel.

Vous avez créé exactement l’inverse de ce que vous recherchiez :

– la guerre va s’intensifier contre votre soi-disant « état »,
– les musulmans vont être pris pour cible comme en janvier : vous prétendez être les défenseurs des musulmans, mais quand vous ne les tuez pas directement, comme les militaires à Toulouse, le policier àCharlie Hebdo, les frères qui distribuaient des repas aux SDF [NDLR : information qui a circulé sur les réseaux sociaux, mais dont la véracité reste à confirmer. Il semblerait que ce soit une rumeur.], ou la soeur de Barakacity, que Dieu leur accorde le martyr et leur fasse miséricorde, vous attisez la haine contre eux,
– vous êtes la prunelle des yeux de ceux qui détestent l’islam, vous êtes exactement ce qu’ils recherchent, vous êtes la meilleure justification de ceux qui cherchent à exterminer les musulmans, de la Birmanie à l’Afrique en nous accusant d’être des monstres,
– et enfin, si vous aviez réfléchi quelques minutes, sachez que peut-être que parmi ceux que vous avez tué certains auraient même pu devenir musulmans un jour.

« Vous êtes la meilleure justification de ceux qui cherchent à exterminer les musulmans. »

Aux convertis faibles d’esprit qui cautionnent les attentats : sachez qu’il y a encore quelques années voire quelques mois, vous étiez exactement comme les innocents qui se sont fait tuer, et qu’avec ce genre d’actions monstrueuses, stupides et sans queue ni tête, vous n’auriez jamais connu l’islam et vous l’auriez peut-être détesté, comment donc pouvez-vous cautionner cela ou même vous réjouir ?

Le Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) a dit :

« En vérité ma communauté ne s’accordera jamais sur l’égarement. A chaque fois que vous assistez à un désaccord, accrochez vous fermement au groupe le plus large. » Sens d’un hadith dans les Sunan du savant Ibn Majah.

Sachez que la communauté musulmane toute entière, les imams, les prêcheurs, les jeunes, les vieux, à travers le monde entier, sauf votre petit groupe d’égarés, s’est rassemblée sur le fait de vous dénoncer et vous désavouer.

Dieu dit à notre Prophète, dans Son Livre : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en Miséricorde pour les Mondes. », Coran, sourate 21 Verset 107.

Les gens se sont convertis à l’islam par le simple contact avec le Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui), à la vue de son noble caractère, sa miséricorde pour la Terre entière, y compris et surtout les non-musulmans, sa manière de faciliter aux gens, sa droiture, son honnêteté, sa sincérité. Vous, au contraire, vous faites fuir les gens, vous leur faîtes détester l’islam. Vous n’êtes pas une miséricorde pour les mondes, vous êtes une plaie, une maladie, un cancer.

« Vous n’êtes pas une miséricorde pour les mondes, vous êtes une plaie, une maladie, un cancer. »

Vous n’êtes pas les lions du Califat, vous êtes les cafards stupides et sales de votre secte égarée et crasseuse, et désormais vous savez où est votre place, peu importe la longueur de votre barbe ou ce que vous écrivez sur vos drapeaux, peu importe le nom que vous vous donnez et peu importe qui vous prétendez défendre.

Nous ne voulons pas de vous, nous détestons vos actions et nous nous mettrons toujours sur votre chemin.

Nous implorons Allah pour qu’Il nous protège et qu’il protège le monde entier de votre mal et votre injustice, pour qu’il vous guide ou bien qu’Il vous anéantisse.

Amine!
*Lassana Bathily est ce jeune homme qui protégea plusieurs personnes lors de la prise d’otages à l’Hyper Cacher, porte de Vincennes à Paris, le 9 janvier 2015. Voir sa fiche Wikipedia : Lassana Bathily
**khilafa : califat, en arabe.
*** khawarij : pluriel de khariji, adepte d’une secte sanguinaire que les musulmans combattent et qu’ils condamnent depuis plus de… 1 400 ans. On parle aussi de kharijisme.

SOURCE : AL KANZ

#Daesh est l’avatar d’une abomination que les musulmans combattent depuis plus de 1 400 ans.

14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 18:08
Les signes d'une bonne fin

Dans les lois islamiques on trouve des signes clairs par lesquels nous nous argumentons pour dire qu’une personne a eu une bonne fin (qu’Allah nous écrive du nombre de ses gens amine). Toute personne qui meurt avec un de ces signes cela lui est une preuve de bonne fin.

Premièrement : Citer l’attestation de foi (al-Shahada) avant de mourir.

Le Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ‘ celui dont les dernières paroles avant de mourir seront : ‘ Il n’y a de d’autre divinité qu’Allah ‘ – ‘ lâ illâha illa llâh’, entrera au Paradis’’. (Rapporté par Al-Hâkim et autres avec une bonne chaîne de narrateurs, selon Mu’âdh)

Deuxièmement : Mourir en suant du front,

Conformément au hadith du Burayda b. Al-Khasîb (qu’Allah l’agrée) qui dit : ‘ Alors qu’il était à Kharsân, il visita un de ses frères, alors qu’il était malade. Il le trouva entrain de mourir, et il suait du front. Il dit alors : ‘ Allah est grand ! J’ai entendu le Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) dire : ‘ la mort du croyant est par la sueur du front’’. (Rapporté par Ahmad, Al-Nasâ’î, Al-Tirmidhî, Ibn Mâjâ, Ibn Hibbân, Al-Hâkim, Al-Tayâlisî et Abû Nu’aym)

Troisièmement : Mourir le jour ou la nuit du vendredi.

Le prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ‘’ tout musulman qui meurt la nuit ou le jour de vendredi, Allah le protégera des supplices de la tombe’’. (Rapporté par Ahmad – voir : ‘’ Tuhfatu al-Ahwadhî ‘’ et ‘’ Al-Mishkât’’)

Quatrièmement : Mourir pendant les affrontements de la guerre sainte..

Allah (soubhanu wa ta3âla) a dit :

((Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus – et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. – Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah en laisse pas perdre la récompense des croyants)) Le Coran sourate 3 versets 169 à 171.

Le prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ‘’ Allah a donné six mérites au martyr : ses péchés lui sont pardonnés à la première goutte de sang tombée, il voit sa place au Paradis, il est préservé des supplices de la tombe, il sera en sécurité au Jour du Jugement, il lui sera mit le collier de la foi’’. (Rapporté par At-Tirmidhi, Ibn Mâjâ et Ahmad) ’’Il épousera des femmes du Paradis, il intercédera pour soixante dix de ses proches ‘’

Cinquièmement : Celui qui meurt en combattant sur le chemin d’Allah.

Le Prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ’’ qui considérez-vous comme martyr ?’’. Celui qui meurt sur le sentier d’Allah, Ô Messager d’Allah’’. ’’ Les martyrs de ma communauté sont peu nombreux alors !’’, répliqua t-il (salla Allahu 3alayhi wa salam). Ils demandèrent : ’’ qui sont alors les martyrs ? Ô Messager d’Allah !’’ Il dit : ’’ celui qui est tué sur le sentier d’Allah est un martyr. Celui qui meurt sur le sentier d’Allah est un martyr. Celui qui meurt de la peste est un martyr. Celui qui meurt d’une maladie du ventre est un martyr. Celui qui meurt noyé est un martyr.’’ (Rapporté par Muslim (6/51) et Ahmad (2/522) selon Abû Hurayra)

Sixièmement : Mourir de la peste,

Il y a plusieurs hadiths à ce sujet. Le prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ’’ la peste est un martyr pour tout musulman’’.

Septièmement : Mourir suite à une maladie du ventre.

Le Prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit comme dans le hadith sus-cité : ’’ […] celui qui meurt d’une maladie du ventre est un martyr.’’

Huitièmement et neuvièmement : Mourir noyé et sous les décombres.

Le Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ’’ Les martyrs sont aux nombres de cinq : celui qui meurt de la peste. Celui qui meurt d’une maladie du ventre. Celui qui meurt noyé. Celui qui meurt sous les décombres. Celui qui meurt martyr sur le sentier d’Allah’’. (Rapporté par Al-Bukhârî, Muslim, At-Tirmidhi et Ahmed)

Dixièmement : Le décès d’une femme lors de son accouchement,

Conformément au hadith rapporté par ‘Ubâdat b. Sâmat qui dit que le Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) visita ‘Abdullâh b. Rawâha : ’’ il dit : ’’ sais-tu qui sont les martyrs de ma communauté ?’’. Ils dirent : ’’ le musulman tué est un martyr’’. ’’Les martyrs de ma communauté sont peu nombreux, alors’’ répliqua t-il (salla Allahu 3alayhi wa salam). ’’ Le musulman tué est martyr, celui qui meurt de la peste est martyr, la femme qui meurt suite à sa grossesse est martyr, (son fils la tirera par le cordon ombilical jusqu’au paradis).’’ (Rapporté par Ahmad, Al-Dârimî et Al-Tayâlisî et sa chaîne de narrateurs est authentique)

Onzièmement et douzièmement : Mourir brûlé et par la plèvre.

Il est rapporté plusieurs hadiths à ce sujet, le plus connu est celui rapporté par Jâbir b. ‘Atîk : ’’ en plus de celui qui meurt sur le sentier d’Allah, il y a sept autres catégories de martyr : celui qui meurt de la peste. Celui qui meurt noyé. Celui qui meurt de la plèvre. Celui qui meurt d’une maladie du ventre. Celui qui meurt brûlé. Celui qui meurt sous des décombres. Celle qui meurt du à sa grossesse’’.

Treizièmement : Mourir de la tuberculose.

Conformément à la parole du Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) qui dit : ’’ celui qui est tué sur le sentier d’Allah est un martyr, celle qui meurt en accouchant est martyr, celui qui meurt brûlé est martyr, celui qui meurt noyé est martyr, celui qui meurt de la tuberculose est martyr, celui qui meurt d’une maladie du ventre est martyr’’. (Rapporté par Mâlik, Abû Dâwûd, Al-Nasâ’î, Ibn Mâjâ, Ibn Hibbân, Al-Hâkim et Ahmed)

Quatorzièmement : Celui qui meurt en défendant ses biens.

Parmi les hadiths rapporté à ce sujet, il y a : ’’ celui qui combat’’ Et selon une autre variante : ’’ Une personne qui est tuée en défendant ses biens, alors qu’on tenta de s’en emparer injustement ; meurt martyr’’. (Majmû’ Al-Zawâ’id (2/317) et (5/301)

Quinzièmement et seizièmement : Celui qui meurt en défendant sa religion et sa personne.

Le Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ’’ celui qui meurt en défendant ses biens meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa famille meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa religion meurt martyr, celui qui meurt en défendant sa personne meurt martyr’’. (Rapporté par Abû Dâwud (2/275), Al-Nasâ’î, At-Tirmidhi et Ahmad selon Sa’îd b. Zayd et sa chaîne de narrateurs est authentique)

Dix-septièmement : Celui qui meurt en faisant la garde sur le sentier d’Allah, meurt martyr.

Le prophète (salla Allahu 3alayhi wa salam) a dit : ’’monter la garde un jour et une nuit est meilleur que jeûner et prier tout un mois, et s’il meurt, il lui sera compté les mêmes actions que celles qu’il effectuait ; sa subsistance lui est dispensée et il est à l’abri de l’épreuve’’. (Rapporté par Muslim (6/51), Al-Nasâ’î (2/63), At-Tirmidhî (18/3), Al-Hâkim (2/80), Ahmad (5/440 et 441) selon Salmân Al-Fârisî)

Dix-huitièmement : Mourir durant l’accomplissement d’une bonne action,

Conformément à la parole du Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) qui dit : ’’ celui qui dit : ‘ il n’y a d’autre divinité qu’Allah’ en vue de plaire à Allah et meurt ensuite, il entrera au Paradis’’. ’’ Celui qui fait une aumône en vue de plaire à Allah et meurt ensuite, il entrera au Paradis’’. (Rapporté par Ahmad (5/391)

Dix-neuvièmement : Celui qui est tué par un dirigeant oppresseur après lui avoir donné des conseils.

Conformément à la parole du Messager d’Allah (salla Allahu 3alayhi wa salam) qui a dit : ’’ Hamza b. ‘Abdul-Mutalab est le maître des martyrs, et aussi toute personne qui va chez un dirigeant oppresseur pour lui ordonner (le bien) et lui interdire (le blâmable) et qui ensuite se fait tuer’’

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 12:20
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 00:09
Votre travail quotien vous fatiguent ? La sunna vous aide

Entre la bonne gestion de la maison, les enfants, la recherche de la science, etc, votre corps fatigue ? Alors cet article est fait pour vous ! Remettez-vous en à Allah et observez ce remède tiré de la Sounna !

» La preuve réside dans le Hadith suivant :

Ali Rapporte que sa femme Fatima s’est plainte de la fatigue causée par le travail du grain (dans une version du Hadith il est mentionnée que cette tache ménagère lui avait fait des marques au niveau des mains et les avait abîmées et que cela avait provoqué chez elle des douleurs au niveau du cou ou du haut de la poitrine) et elle entendit qu’on avait donné au prophète un servant, c’est pourquoi elle alla le voir pour qu’il lui en accorde un (afin de l’aider dans ses travaux), mais il ne répondit pas à sa demande.

Elle se rendit donc chez Aicha qui rapporta cela au prophète qui vint nous voir alors que nous étions couchés.

Nous nous apprêtions à nous lever mais il nous dit :

» Restez où vous êtes, Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m’avez demandé ?

Lorsque vous aller vous coucher, dites :
Allahou Akbar 34 fois,
Al Hamdulilah 33 fois
et Soubhanallah 33 fois.
Cela est meilleur que ce que vous m’avez demandé. »

Parmi les Fawaîd de ce Hadith :

Le Hadith est authentique il est notamment rapporté par Bukhari et Muslim.

3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 19:31
Ces françaises qui se convertissent à l’Islam malgré les préjugés de leur famille

En France selon certains experts, durantces 25 dernières années, le nombre de convertis à l’Islam aurait doublé. En effet, même si les attaques visant les musulmans ne cessent d’augmenter, les français côtoyant les musulmans comprennent bien que l’image de l’Islam que les médias véhiculent, est totalement fausse. Ils ont donc tendance à s’interroger et à vouloir en connaitre d’avantage de cette si belle religion.

Il y a donc de nombreux hommes et femmes convertis à l’Islam, et la plupart, pour ne pas heurter la sensibilité de leur proches et de leur familles, sautent le pas seuls, en cachette et sans leur aide. C’est ce qui s’est passé pour 3 jeunes filles : Elodie, Emilie et Nathalie.

Elodie s’est rendue dans une mosquée près de chez elle, où elle a prononcé la Shahada devant un imam (achadou anla ilaha illallah, wa achadou anna Mohammedane rassouloullah : j’atteste qu’il n’y a de divinité en dehors d’Allah et que Mohammed est son messager). Ce moment restera à jamais gravé dans sa mémoire. Elle a apprit l’Islam grâce à ses amies musulmanes avec qui elle étudie, et a toujours été très touché et émerveillé par l’amour que les fidèles portent pour Allah. Elodie s’appelle aujourd’hui Aïcha, et est devenue une fervente amatrice d’ouvrages islamiques. Elle est une musulmane épanouie et extrêmement fière d’avoir choisit l’Islam, qui est pour elle et pour tous les musulmans, le dernier message divin.

Emilie a quant à elle fait le choix de se convertir seule dans sa chambre. Après une longue phase de réflexion, concernant son but dans ce bas monde, et tout ce qui l’entoure, elle a décidé de prononcer la Shahada. Elle a choisit de s’appeler Amel, et depuis sa conversion, elle ne doute plus du tout et obtient des réponses à toutes ses questions.

Nathalie, elle, est une fille en couple depuis quelques années avec un musulman, et qui a décidé de se convertir pour pouvoir se marier avec lui. Elle affirme que sa principale motivation n’est pas le mariage, mais qu’elle décide de le faire par conviction personnelle pour continuer à apprendre de cette magnifique religion qui est l’Islam. Elle décide donc de se convertir au sein de la famille de son futur mari et devient officiellement Hakima.

C’est le récit de 3 jeunes femmes épanouies qui ont décidé de changer de cap afin de ne plus avancer aveuglement et tourner le dos à la solitude et l’égarement.

Une série de clichés au quotidien

Aïcha, se voile discrètement en attendant d’être assez loin de chez elle pour pouvoir enfiler son hijab et elle le porte en guise d’écharpe en rentrant à la maison. Elle ne consomme plus de viande de porc, et ses parents comprennent très vite qu’il y a un changement dans la vie de leur fille. Le père la surveille de façon intense et quand ses doutes se confirment, il la menace de l’expulser du domicile familial : "Chez nous, les arabes ne sont pas les bienvenus, les terroristes, il y a déjà assez de terroristes !"

Hakima fait quant à elle honte à sa famille, fréquenter un arabe, c’est fréquenter le diable lui répètent sans cesse ses parents. Elle passe de plus en plus de temps chez sa belle famille, ce qui exaspère ses parents. Hakima décide de faire part de sa conversion à sa famille. Le choc est brutal et la réaction de sa famille est immédiate. : "Tu prends tes affaires et tu rejoins ta nouvelle famille sur le champs, notre fille est morte, nous n’avons plus de fille, les musulmans nous l’ont volés." Elle s’attendait bien entendu à une réaction du genre. Elle quitte donc le domicile familial pour rejoindre son époux. L’interdiction de rendre visite à sa famille est une épreuve extrêmement difficile pour elle, mais elle continue à avancer et prie chaque jour pour que Dieu guide ses parents.

Amel, issue d’une famille athée cache à sa famille sa conversion. Elle attends que ses parents dorment pour pouvoir s’enfermer dans sa chambre et faire ses prières, mais son comportement change et ses parents se rendent très vite compte que leur fille a changé. Sa mère ne cesse de lui répéter : "L’Islam va la détruire, tu es manipulée et tu finira sous une burqa esclave d’un barbu sanguinaire."

Courage et foi à toute épreuve

Pour ces jeunes femmes converties, l’Islam rime avec nouvelle vie et nouveau départ. Elles représentent cette jeunesse en France, qui, après avoir été manipulée, trompée et délaissée, a finit par trouver le chemin de la vérité.

Elles croient très fermement en Dieu et aiment le prophète Muhammad Alayhi salat wa salam comme elles n’aiment aucune autre créature dans leurs vies. Elles ont désormais l’impression de faire partie de la plus grande famille du monde, la Ouma. Des frères et des sœurs par milliers mais elles ont surtout cherché l’agrément d’Allah et aspirent à Le satisfaire malgré les épreuves qu’elles traversent jour après jour, malgré les clichés qu’elles subissent et malgré l’oppression.

Elles sont les femmes d’aujourd’hui et les mères de demain incha Allah. Elles donnent surtout de l’espoir à ceux qui n’en n’ont plus, elles assument leur conviction la plus intime et appelle à suivre le chemin de la rectitude. Dieu leur a accordé Sa Guidée et elles essayent de faire honneur à leur Seigneur en Lui obéissant et ce, malgré les difficultés. Qu’Allah prenne soin d’elles !

13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 13:59
La mort est proche
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 11:35

 LA FRUMKA, LE NIQAB JUIF. C’est un phénomène qui s’étend depuis quelques années en Israël, notamment dans les quartiers de Beth-Chemech et Mea Chearim où se concentrent de nombreux juifs Haredim : la frumka, sorte de niqab juif. La frumka aussi appelé sal, est un vêtement porté par les femmes de certaines communautés juives ultra-religieuses. De plus en plus fréquemment, les petites filles de ces communautés Haredim sont également habillées de la sorte. Selon les plus ultras, les fillettes doivent s’habiller ainsi dès l’âge de trois ans ! Un fanatisme plus radical encore que celui des Talibans… Les femmes qui portent la frumka la choisissent généralement de couleur noire même si, autrefois, elle pouvait être blanche, bleue, grise,… Comme pour les femmes musulmanes qui portent la burqa ou le niqab, c’est au nom d’une volonté de pudeur et pour ne pas attirer le regard des hommes que ces femmes juives – surnommées les talibanim par les juifs non religieux - sont revêtues de la frumka. Plus surprenant encore, sous la frumka, ces femmes portent sept voiles, dix jupes et des gants ! Pour justifier de telles règles, ces groupes religieux se réfèrent à la Torah. Il faut encore préciser que ce sont des femmes – des rabbaniot - qui dictent ces règles et organisent ces communautés. En Israël, cette tenue fait régulièrement débat car elle peut faire confondre une femme juive avec une femme musulmane. Certaines ont remédié à cela en cousant une étoile juive sur leur frumka ! Des communautés juives de cette mouvance Haredim ultra sont connues aux Etats-Unis et au Canada, où elles sont surveillées en raison de mariages forcés de jeunes filles âgées d’à peine 13 ans. Signalons enfin la condamnation en 2007 de la fondatrice de ce mouvement, la « »rabbanit »" Bruria Keren, emprisonnée pour avoir abusé sexuellement de ses enfants, avec la complicité de son mari. C’est maintenant la « »rabbanit »" Bracha Benizri qui a pris le relai et a recruté de nouveaux adeptes. Mais cette mouvance compte aussi des groupuscules plus ou moins autonomes, comme la communauté Lev Tahor installée au Canada et dirigée par Shlomo Elbarnes . Source media presse.

13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 01:34
Le boycott est une arme!