Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 12:23

patate-coeurSi vous pardonnez à quelqu'un ses péchés ceux-ci s'évanouissent sur le champ. Par contre si vous ne les pardonnez pas, qu'allez-vous en faire ?

Un professeur d'Institut qui devait enseigner sur le thème du pardon, demanda à chacun de ses étudiants d'apporter un sac de pommes de terre lors du prochain cours.

Il leur demanda ensuite d'inscrire sur une pomme de terre le nom de chaque personne à laquelle ils refusaient de pardonner, et à côté, la date. Puis ils devaient porter sur leur dos, partout où ils iraient, pendant le mois suivant, le sac de pommes de terre. Ce fardeau leur parut vite insupportable.

Ils se rendirent alors compte du poids spirituel de rancoeur qu'ils portaient tous en eux. Ils comprirent aussi le degré d'énergie qu'ils gaspillaient en portant leur fardeau et le danger qu'ils couraient de laisser ce fardeau au mauvais endroit. Puis, à mesure que les pommes de terre commençaient à pourrir, chaque étudiant comprit qu'il devait se débarrasser du sac au plus vite.

Le pardon n'est pas seulement un don que vous faites aux autres, c'est aussi et surtout un cadeau que vous vous faites à vous-même, car en refusant de pardonner, un boulet s'attache à votre coeur et le bonheur et la bénédiction s'enfuient loin de vous. Qu'allez-vous donc faire du fardeau de péchés que vous refusez de pardonner ?

Aimeriez-vous vraiment qu'Allah vous pardonne avec le même enthousiasme que vous mettez à pardonner les péchés des autres

Partager cet article
Repost0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 11:26

110:1: Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire,

commentaires :
Révélée tout entière pendant le pèlerinage d'adieu, après la sourate du Repentir.
(Lorsque vient le secours) , pour son prophète, contre ses ennemis, (ainsi que la victoire), la prise de La Mecque

110:2: et que tu vois les gens entrer dans la religion d'Allah
en masse,

commentaires : (et lorsque tu vois les gens entrer dans la religion d'Allah) : c'est-à-dire l'islam (en masse) : en large nombre, après qu'il eût été embrassé par des individus l'un après l'autre- cela se produisit après la prise de la Mecque et les Arabes vinrent soumis de tous les coins du pays [obéissant à son commandement],

110 : 3 : alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir.

commentaires :(célèbre les louanges de ton Seigneur) : loue-le continuellement, (et implore Son Pardon car Il est Celui qui accepte le repentir) :Le prophète , après la révélation de cette sourate, répétait fréquemment :
"سبحان الله وبحمده وأستغفر الله وأتوب إليه"
« Gloire et louange à Allah. J'implore Son pardon et je reviens vers Lui repentant »*. A savoir que la prise de La Mecque eut lieu en l'an huit après l'Hégire durant le mois de Ramadan et le Prophète mourut au mois Rabi3 de l'an dix.
*Sub7annallah wa bi7amdih wa Astaghfiru Allah wa Atubu Ilayh

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 23:48

La "magie" de la cuisine

 

  

Cela commence par une envie soudaine, inexpliquée, un petit quelque chose qui surgit de nulle part, sans aucune raison apparente, tel un enfant qui fait une farce. L’estomac n’a pas faim mais le désir est là ,fort et irrésistible, alors on pense à sa ligne, on se questionne : « est-ce bien raisonnable ? ».

Le cœur empli d’hésitation, on sort un vieux livre de cuisine dont la couverture à carreaux rouges témoigne par ses taches sucrées que de nombreux gourmands ont déjà été satisfaits. Le sourire aux lèvres on feuillette ce magnifique grimoire des délices, en lisant les noms écrits en lettres d’or, on s’aperçoit avec un brin d’amusement que les meilleures recettes sont les moins lisibles et que chacune d’elles fait rejaillir un flot de souvenirs sur des festivités passées. Mais voila le moment où le regard s’illumine, la composition du futur trésor gastronomique s’étale devant nos yeux comme une promesse d’enchantement.

On dépose alors le précieux ouvrage dans un coin de la cuisine, veillant à ce qu’il soit protégé des caprices de la future pâte. On sort avec délicatesse le sucre, le beurre, la farine, les œufs, le lait comme si c’étaient de rares élixirs. On cherche le plus beau saladier, celui qui accueillera le mélange faiseur de bonheur. Les ustensiles sont là, le rituel peut commencer.

On prépare la pâte, un œil sur la recette, l’autre sur la balance, on pèse avec une minutie déterminée chaque composant, dans le souci d’obtenir un chef d’œuvre parfait. Ensuite, on ajoute un à un les ingrédients : La farine, blanche, immaculée, au touché si doux forme au fond du saladier des dunes semblables au désert enneigé. Puis c’est au tour de l’œuf , on fend la coquille, boite à bijoux fragile et simple. On y glisse lentement les pousses, laissant apparaître un petit un univers coupé du monde extérieur, que l’on verse dans le grand bol avec un pincement de cœur, donnant à la préparation des allures de soleil entouré de nuages. Les cristaux de sucre scintillants ajoutent à cela la flamboyance de l’astre du jour. Le beurre tendre et le lait apportent leur douceur maternelle à ce tableau d’artiste.

Par le cliquetis magique du batteur électrique les deux soleils se métamorphosent en un tourbillon de couleurs et de saveurs jusqu’à former un tout : la pâte, pièce maîtresse de l’émerveillement des sens.

Sans avoir omis d’y passer le doigt afin d’exciter les papilles gustatives, on verse cette mosaïque d’ingrédients dans un grand moule rond couleur de rouille que l’on dépose dans la grotte d’alchimie

Pendant la transformation on savoure la pâte restante comme une récompense, jusqu’à entendre le petit tintement caractéristique de l’achèvement d’un chef d’œuvre culinaire. On ouvre la porte et on se sent immédiatement envahi par un flot d’odeurs plus prometteuses les unes que les autres. L’émerveillement s’accroît quant on s’aperçoit que le liquide pâle s’est transformé en un anneau d’or moelleux et délicieusement parfumé.

Voila le moment attendu avec impatience le couvert est mis le gâteau doré est au milieu provoquant un  sentiment de satisfaction . L’heure est venue de le déguster, on prend le couteau et on coupe une part, lentement pour faire durer le plaisir, on la pose dans une assiette avec un soupçon d’appréhension. Puis on porte le morceau à sa bouche en humant l’odeur prometteuse.

Et là, tout s’effondre, les sourcils se froncent, une grimace de dégoût se dessine sur le visage, la part est brutalement rejetée avec un haut le cœur.

 

L’alchimie est un art culinaire difficile à apprendre.

Linatoun

Partager cet article
Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 20:33

As salamou Alaykoume wa rramatoullah wa barrakatouhou 

MashaAllah le rappel, lis le avec ton coeur et tu verras tes problemes autrements.
ceci te rendera moins triste lorsqu un malheur te touche. 

 

Le Messager d’Allah a dit :

إذا أراد الله بعبد خيرا عجل له العقوبة في الدنيا وإذا أراد الله بعبد شرا أمسك عليه ذنوبه حتى يوافيه يوم القيامة

« Quand Allah veut du bien à son serviteur, il lui accélère son châtiment dans ce monde. Quand Allah veut du mal à son serviteur, il s’abstient de le châtier pour ses péchés jusqu’à ce qu’il reçoive sa punition le jour de la résurrection. »

Sa parole :«Quand Allah veut du bien à son serviteur, il lui accélère son châtiment dans ce monde»

Signifie
Qu’il est puni en étant affligé par des malheurs et des difficultés en raison des nombreux péchés qu’il a commis, grâce à quoi il est purifié de tous ses péchés, et dans l’au-delà n’aura à rendre compte d’aucun.

Shaykh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullah) a dit
:

« Les malheurs sont en fait une forme de bienfait (ni’ma), puisqu’ils sont une expiation des péchés commis et appellent la personne à faire preuve de patience – pour laquelle elle est dûment récompensée.
De plus, ils poussent la personne à se repentir, en faisant preuve d’humilité et de soumission devant Allah, tandis qu’en même temps il évite d’espérer quoi que ce soit de la création. Il y a – mis à part cela – d’autres importants avantages.Ainsi, ces malheurs qui surviennent à une personne sont, en fait une cause de l’effacement de ses péchés par Allah, et c’est une des plus grandes bénédictions.

Les malheurs sont une source de miséricorde et de bonté dans le droit des créatures, sauf si cette personne s’aventure dans une désobéissance plus grande qu’auparavant.Ce malheur deviendra alors la cause d’un grand mal pour sa religion.En effet, certaines personnes – lorsqu’elles sont éprouvées par la pauvreté, la maladie ou la faim – tombent dans l’hypocrisie, la plainte et leurs coeurs deviennent malades, ou tombent dans la mécréance, abandonnent certaines obligations ou commettent certains actes interdits – tout ce qui est néfaste pour leur religion.
 
 
La parole du prophète
« Quand Allah veut du mal à son serviteur, il s’abstient de le châtier pour ses péchés jusqu’à ce qu’il reçoive sa punition le jour de la résurrection. »

Signifie : la punition pour ses péchés est retardée
« jusqu’à ce qu’il reçoive sa punition le jour de la résurrection. »

Al-‘Azîzî (D. 1070H) a dit :
« Cela signifie qu’une telle personne n’est pas punie dans ce monde, afin que dans l’au-delà, elle soit punie pour ses péchés d’une manière qu’elle mérite vraiment ».

as-Sirâjul-Munîr (1/88) d’al-Azîzî
كُتِبَ عَلَيْكُمُ الْقِتَالُ وَهُوَ كُرْهٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تَكْرَهُواْ شَيْئاً وَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تُحِبُّواْ شَيْئاً وَهُوَ شَرٌّ لَّكُمْ وَاللّهُ يَعْلَمُ وَأَنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ


 

« Il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien.
Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah
qui sait, alors que vous ne savez pas.» Sourate 2 Verset 216
 
Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 10:06
Mon dialogue avec le Coran

-Je lui ai dit: « Je suis très seul(e) »

-Il m’a dit: ...« Je suis tout proche ». (Baqara-186)
 فَإِنِّي قَرِيبٌ

-J’ai dit : Oui, je sais que vous êtes proche, mais moi je suis loin de Toi. Si je pouvais être aussi proche de Toi.

-Tu as dit:«Invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir.»(Araf-205)

 وَاذْكُر رَّبَّكَ فِي نَفْسِكَ تَضَرّ 15;عاً وَخِيفَةً وَ دُونَ الْجَهْرِ مِنَ الْقَوْلِ بِالْغُدُوِّ وَالآصَالِ
-J’ai dit: Même cela demande ton aide !

-Tu as dit: « Ne voudrais tu pas qu’Allah vous pardonne ? » (La Lumière-22)
أَلَا تُحِبُّونَ أَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَكُ
  -J’ai dit : Bien sûr, je voudrais vraiment que Tu me pardonnes.

-Tu as dit:
« Alors, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d’amour. » (Hud-90)
 وَاسْتَغْفِرُواْ رَبَّكُمْ ثُمَّ تُوبُواْ إِلَيْهِ

-J’ai dit: Je suis vraiment dans le péché, que ferais-je avec autant de péché?

-Tu as dit : « Ne savent-ils pas que c’est Allah qui accueille le repentir de ses serviteurs, et qu’Allah est L’Accueillant au repentir et le Miséricordieux? » (Le repentir-104)
أَلَمْ يَعْلَم ُواْ أَنَّ اللّهَ هُوَ يَقْبَلُ التَّوْبَةَ عَنْ عِبَادِهِ

-J’ai dit: Combien de fois j’ai renoncé à mon repentir, j’ai honte de revenir encore !

-Tu as dit:« Allah le Puissant et l’Omniscient. Le Pardonneur des péchés, l’Accueillant au repentir. » (Le Pardonneur-2/3)
اللَّهِ الْعَزِيزِ الْعَلِيمِ (2) غَافِرِ الذ َّنبِ وَقَابِلِ التَّوْبِِ

-J’ai dit: J’ai tant de péché, pour lequel demander pardon ?

-Tu as dit:« Allah pardonne tous les péchés. » (Les groupes-53)
 إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا

-J’ai dit: Cela veut dire que si je me repens, Tu vas encore me pardonner?

-Tu as dit: « Et qui pardonne les péchés, sinon Allah? » (La famille d’İmran-135)
 وَ مَن يَغْفِرُ الذُّنُوبَ إِلاَّ اللّهُ

-J’ai dit: Comme tu es Bon mon Dieu! Je ne sais pas pourquoi, mais face à ces mots je bouillonne de l’intérieur, je T’aime mon Dieu.

-Tu as dit:
« Certes, Allah aime les repentant et ceux qui se purifient. »
 إِنَّ اللّهَ يُحِبُّ التَّوَّابِينَ وَ يُحِبُّ الْمُتَطَهِّرِينَ

-D’un coup, j’ai dit "Mon Dieu, à part Toi je n’ai personne ».

-Et Toi : "Allah ne suffit-Il pas à son serviteur?" as-Tu répondu. (Les groupes-36)
 أَلَيْسَ اللَّهُ بِكَافٍ عَبْدَهُ

-J’ai dit : Tu es si bon, généreux envers moi, Tu m’aimes tant, que puis-je faire pour Toi?

-Tu as dit: « Ô vous qui croyez ! Evoquez Allah d’une façon abondante. Et, glorifiez –Le à la pointe et au déclin du jour. C’est lui qui prie sur vous ainsi que Ses anges, afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière et Il est Miséricordieux envers les croyants. « (Les coalisés 41/43)
 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اذْكُرُوا اللَّهَ ذِك ْرًا كَثِيرًا (41) وَسَبِّحُوهُ بُكْرَةً وَأَصِيلًا (42) هُوَ الَّذِي يُصَلِّي
 عَلَيْكُمْ وَمَلَائِكَتُهُ لِيُخْرِجَكُم مِّنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ وَكَانَ ب 16;الْمُؤْمِنِينَ رَحِيمًا

-Je me suis dit : Mon Dieu, je T’aime.


Traductrice: Meryem Yildirim
Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 11:42
Les larmes d'Al-Hassan al-Bassri

 

Nous fîmes la prière du vendredi avec Al-Hassan Al-Basri , et lorsque nous terminâmes, nous nous regroupâmes autour de lui ; il se mit alors à pleurer d'une manière intense, on lui demanda : 

"Que t'arrive-t-il - qu'Allah te fasse miséricorde - alors que durant ton sommeil le Paradis t'a été annoncé ?"

Ses pleurs devinrent plus intenses et il dit : Et comment ne pleurerais-je pas alors que si l'un des compagnons du Prophète , entrait par cette porte de la mosquée, il ne reconnaîtrait que la direction vers laquelle [on se tourne pour prier].

 

Puis il ajouta : Loin s'en faut ! Les souhaits ont fait périr les gens, ont donné des propos sans actes, une connaissance sans patience et une foi sans certitude ; pourquoi vois-je des hommes et ne vois-je pas d'esprit, et entends-je des bruits légers et ne vois-je ni monture ni compagnon ?

Par Allah ! Les gens sont entrés puis sont sortis, ils ont su et ils ont blâmé, ils ont interdit puis ils ont rendu licite. Certes, la religion de l'un d'entre vous est [semblable à un] brin de paille sur sa langue, si on lui demandait :

Crois-tu au Jour de la rétribution ?

Il répondrait : Oui ! Par le Maître du Jour de la rétribution ! Il ment.
 
Certes, parmi les comportements du croyant, il doit avoir une force dans la religion, une fermeté accompagnée d'une douceur, une foi accompagnée d'une conviction, une science accompagnée d'une indulgence, une indulgence accompagnée d'une science, une intelligence accompagnée d'une douceur, une belle apparence tout en étant pauvre, une richesse accompagnée d'une modération, des dépenses accompagnées d'une sollicitude, une miséricorde envers celui qui est essoufflé, l'acquittement des droits [d'autrui], une rectitude accompagnée d'une équité ; il n'est pas injuste envers celui qu'il hait, il ne commet pas de péchés afin d'aider celui qu'il aime, il ne calomnie pas, il ne fait pas de clins d'œil, il ne dénigre pas, il ne tient pas de propos futiles, il ne se divertit pas et il ne s'amuse pas, il ne sème pas la discorde, il ne convoite pas ce qui ne lui appartient pas, il ne nie pas les droits qui sont à sa charge, il ne dépasse pas la limite dans les quantités, il ne se réjouit pas de la turpitude dont est atteint autrui et il n'éprouve pas de plaisir lorsqu'un malheur atteint autrui.

Le croyant fait preuve de recueillement dans sa prière, il s'empresse de s'acquitter de l'aumône légale. Ses propos sont une guérison, sa patience est une piété, son silence est une réflexion, son regard est une leçon. Il fréquente les savants afin d'apprendre, il se tait lorsqu'il est avec eux, afin d'être sain et sauf. Il parle afin de rapporter un butin, s'il se comporte bien, il se réjouit, et s'il se comporte mal, il demande pardon [à Allah].

Si on lui fait des reproches, il cherche à contenter, si on se moque de lui, il fait preuve d'indulgence, s'il subit une injustice, il patiente, si on l'opprime, il s'éloigne, il ne cherche de protection qu'auprès d'Allah, il ne demande l'aide que d'Allah. Il est posé lorsqu'il est en public, il est très reconnaissant lorsqu'il est seul, il est satisfait de ce qu'il possède, il loue [Allah] pour l'aisance. C'est un patient lors des malheurs, le désespoir ne l'atteint pas et il n'est pas vaincu par l'avarice. S'il s'assoit avec ceux qui font du vacarme, on l'inscrit parmi ceux qui invoquent [Allah], et s'il s'assoit avec ceux qui invoquent [Allah], on l'inscrit parmi les insouciants.

Le croyant a un visage souriant, un bon comportement, il est bienfaisant et généreux, il est clément et entretient ses liens de parenté ; on coupe les liens de parenté avec lui et lui, il les entretient, on lui fait du mal et il supporte, on l'humilie et il honore, il est un grand patient lors des malheurs et il supporte les différents préjudices ; la vie terrestre n'a aucune valeur pour lui, c'est pour cela qu'il n'y construit pas de demeure et qu'il n'y change pas de vêtements, il a une bonne confiance [en Allah] et il ne pense pas du mal d'Allah.

Le croyant est paisible, tendre, pieux, pur, vertueux, satisfait, il ne se fait pas piquer deux fois par un même terrier, il est pâle, il a les cheveux ébouriffés, il convoite peu, il est intelligent en ce qui concerne sa religion, et il est niais en ce qui concerne sa vie terrestre.

Le croyant est très respectueux, généreux avec son voisin, il obéit au Tout-Puissant, il fuit les châtiments de l'Enfer, son âme témoigne de la science d'Allah, ses membres invoquent Allah, sa main est tendue vers le bien, il se fatigue à faire son examen de conscience et les gens sont à l'abri de lui.

Le croyant est franc s'il promet, il agrée rapidement, il est loin de la colère, il apprend si on l'instruit, il comprend si on lui explique ; celui qui le prend pour ami est à l'abri, celui qui le fréquente y gagne, il a la raison complète, il œuvre beaucoup, il a peu d'espoir, il a un bon comportement, il dissimule sa colère. » Puis il pleura et fit pleurer.

source : les larmes de Al-Hassan Al-Basri

 qu'Allah récompense notre soeur leila-lyla pour ce partage

Salama ibn 'Amir a dit : 
 
Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 10:17

159020718[1]Orpheline

Un jour je ferai ta rencontre

Un jour je te retrouverai

Tu me dévoileras mon passé

Celui que tu m’as volé

La nuit où tu m’as abandonnée

 

Tu m’as laissée là, dans le froid

Devant la porte de l’orphelinat

Je n’avais que huit mois

Pourtant, tu m’as laissée là

 

Effrayée, affamée, j’ai crié, j’ai pleuré

La dame en blanc à l’intérieur m’a emmenée 

J’ais voulu m’enfuir, te retrouver

Mais je n’étais qu’un bébé

 

J’ai grandi sans amour

J’ai pensé à toi toujours

Pourquoi ne voulais-tu plus de moi

Qu’avais-je fais pour mériter cela

 

Peut-être n’es tu pas responsable

Peut-être est-ce la faute du diable

Si tu as commis cet acte impardonnable

Que je veux aujourd’hui effacer

Pour te retrouver à mes côtés

 

Ou es-tu mère égarée

Mon cœur empli d’espoir

Ne demande qu’à te revoir

Je franchirai monts et marées

Pour enfin savoir qui tu es

                  

Texte: Linatoun 1ere  lycée Sandar
Peinture: Bouguereau William Orpheline à la fontaine

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 22:33

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

10. Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde.

11. Ô vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu'on a déjà la foi[1]. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.

12. Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.

13. Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur.

Sourate 49. Les appartements (Al-Hujurat)

[1] Il n'est pas permis d'être taxé de pervers quand on a la foi.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 22:24

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Hadith ~ Le Charlatan (le faux Messie)

Annawas Ibn Sam'an (DAS) rapporte: "Un matin le Messager de Dieu (BSDL) parla du Charlatan (le faux Messie). Tantôt il minimisa son importance et tantôt il l'amplifia au point que nous crûmes qu'il était déjà dans nos palmeraies. Quand nous allâmes ensuite trouver le Messager de Dieu (BSDL), il comprit ce qui se passait dans nos têtes.

Il nous dit: "Quelle raison importante vous fait venir à moi?"

Nous dîmes: "Ô Messager de Dieu! Tu as parlé ce matin du Charlatan. Tu as tantôt minimisé son importance et tu l'as tantôt amplifiée, si bien que nous crûmes qu'il était déjà dans nos palmeraies".

Il dit: "Je crains plus pour vous autre chose que le Charlatan. S'il sort alors que je suis encore parmi vous, je me charge de le confondre à votre place; et s'il sort alors que je ne suis plus parmi vous, chaque homme a de quoi le confondre lui-même et Dieu défendra à ma place tout Musulman. Ce Charlatan sera un jeune homme aux cheveux très lisses et à l'oeil éteint. Il me semble le comparer à 'Abdel 'Ouzza Ibn Qatan. Que celui qui vit jusqu'à son apparition lise sur lui les premiers versets du chapitre de "la caverne". Il sortira d'une route entre la Syrie et l'Iraq. Il aura déjà largement semé la corruption à droite et à gauche, "Ô esclaves de Dieu ! Cramponnez-vous à votre foi!"

Nous dîmes: "Ô Messager de Dieu! Combien de temps va-t-il rester sur terre?"

Il dit: "Quarante jours: un jour égal à un an, un jour égal à un mois, un jour égal à une semaine et le reste des jours égaux aux vôtres (= un an, deux mois et deux semaines)".

Nous dîmes: "Ô Messager de Dieu! Durant ce jour égal à un an est-ce qu'il nous suffira de faire la prière d'un seul jour?". Il dit: "Non, mais priez en mesure de sa vraie longueur".

Nous dîmes: "Ô Messager de Dieu! Quelle sera la vitesse de son évolution sur terre?"

Il dit: "Il sera comme le nuage porteur de pluie poussé par derrière par le vent. Il viendra à un peuple et les invitera à croire à lui. Ils répondront à son appel. Il donnera alors un ordre au ciel et le ciel déversera sa pluie. La terre se couvrira de verdure. Leurs troupeaux rentreront le soir avec des bosses plus hautes que jamais, des mamelles plus gonflées que jamais et des flancs plus tendus que jamais. Puis il va vers un autre peuple et les invite à croire à lui. Ils lui rejettent ses mensonges au visage et il les quitte. Aussitôt après ils connaissent une grande disette et perdent tous leurs biens (leurs troupeaux). Il passe par la cité en ruine et lui dit: "Mets au jour tes trésors" et voilà que ses trésors le suivent comme des essaims de faux bourdons.

Puis il appelle un homme plein de jeunesse. Il le frappe avec précision de son sabre et le taille en deux. Puis il l'appelle de nouveau et il vient à lui souriant et le visage resplendissant de beauté. Entre-temps Dieu exalté enverra le Messie, fils de Marie, (BSDL). Il descendra prés du minaret blanc à l'Est de Damas (notez bien qu'au moment de ces prophéties la Syrie était byzantine et loin d'avoir des minarets). Il portera alors deux vêtements colorés et aura les deux mains posées sur les ailes de deux Anges. Quand il baisse la tête, il en tombe des gouttes d'eau et, quand il la relève, elle laisse couler comme des perles. Aucun Mécréant ne pourra sentir l'odeur du parfum de son haleine sans tomber raide mort. Or le parfum de son haleine va aussi loin que son regard. Ainsi elle court après le Mécréant qu'elle rattrape à la porte de Lod où elle le tue.

Puis Jésus (BSDL) viendra à un peuple que Dieu a préservé du Charlatan. Jésus (BSDL) leur passera la main sur le visage et leur indiquera les hauts degrés qu'ils occuperont au Paradis. Sur ces entrefaites Dieu inspire à Jésus (BSDL): "Je viens de faire sortir des êtres que nul ne pourra combattre (les peuples de Gog et Magog). Mets Mes esclaves à l'abri de leur mal sur le mont Tor". C'est alors que Dieu suscite les peuples de Gog et Magog (les Tartares et les Mongols) qui déferleront de toute hauteur. Leurs avant-gardes passeront par le lac de Tibériade et boiront toute son eau. Quand leurs arrière-gardes passeront par là, elles diront "il y a eu jadis là de l'eau". Le Prophète de Dieu Jésus (BSDL)sera assiégé avec ses compagnons. A ce moment un seul boeuf vaudra pour l'un d'eux mieux que cent dinars de votre époque-ci. Le Prophète Jésus (BSDL) et ses compagnons (DAS) prieront Dieu exalté qui suscitera contre leurs ennemis ces vers qui infestent parfois le nez des troupeaux (sans doute le "rhinoestrus purpureus" nommé communément "oestre"). Ces vers s'accrocheront à leurs cous et les dévoreront en un laps de temps. Ils tomberont tous à la fois comme un seul homme. A ce moment le Prophète de Dieu Jésus (BSDL) et ses compagnons (DAS) redescendront dans la plaine. Ils n'y trouveront pas la place de la paume de la main qui ne soit pleine de leur charogne infecte. Le Prophète de Dieu Jésus (BSDL) et ses compagnons (DAS) adresseront alors leurs prières à Dieu exalté qui enverra des oiseaux gigantesques, ayant des cous pareils à ceux des grands chameaux du Khorassan. Ces oiseaux emporteront ces immondices là où Dieu voudra. Puis Dieu honoré et glorifié lâchera une pluie qui n'épargnera ni cité ni campagne. Elle lavera ainsi la terre pour la laisser nette comme un miroir. Puis on dit à la terre: "Fais pousser tes fruits, fais revenir ta bénédiction". Ce jour-là une seule grenade suffira pour rassasier un groupe d'hommes qui trouveront assez d'ombre sous sa coque. Les mamelles seront tellement bénies que la traite d'une seule chamelle suffira à un peuple; la traite d'une vache suffira à une tribu et la traite d'une brebis suffira à une grande famille. C'est alors que Dieu lâchera un vent bénéfique qui les saisira de-dessous leurs aisselles et retirera l'âme de tout Croyant et de tout Musulman. Il ne restera en vie que les méchants de la terre qui s'y accoupleront sans pudeur à la façon des ânes. C'est sur eux que se lèvera l'Heure". (Rapporté par Moslem)

Selon 'Abdullah Ibn 'Amr Ibn Al 'As (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: "Le Charlatan sortira parmi ma communauté et y restera quarante (je ne sais si ce sont quarante jours, ou quarante mois, ou quarante ans). Dieu exalté enverra alors Jésus, fils de Marie, (BSDL) qui le cherchera et le fera périr (il lui donnera un coup si fort qu'il fondra comme fond le sel dans l'eau). Puis les gens resteront sept ans durant lesquels il n'y aura pas deux seuls ennemis. Puis Dieu lâchera un vent frais venant de Syrie. Il ne restera pas sur terre un seul homme ayant dans son coeur le poids d'une fourmi de bien (ou de foi) sans qu'il ne lui retire son âme. Quand même l'un de vous entrerait dans le sein d'une montagne, il l'y suivrait pour lui retirer son âme. I1 restera alors les méchants de la terre qui auront la rapidité des oiseaux et les instincts des fauves. Ils ne reconnaîtront aucun bien et ne renieront aucun mal. Le Diable prendra pour eux une apparence humaine et leur dira: "Allez-vous enfin m'obéir?" Ils diront: "Et que nous ordonnes tu de faire?" Il leur ordonnera alors d'adorer les idoles. A ce moment leurs biens deviendront abondants et leur vie agréable. C'est alors qu'on soufflera dans le Clairon (de l'Apocalypse). Nul ne l'entend sans chanceler à droite et à gauche. Le premier à l'entendre sera un homme occupé à colmater les parois du bassin où s'abreuvent ses chameaux. Il tombera foudroyé et les gens tomberont foudroyés autour de lui.

Puis Dieu lâchera une pluie pareille à de la rosée. Elle fera repousser les corps des humains ("Puis on y soufflera une deuxième fois et les voilà debout les yeux grand ouverts").

Puis II dit: "Ô Humains! Venez à votre Seigneur!" ("Arrêtez-les, ils doivent rendre des comptes") Puis II dit: "Faites sortir ceux qu'on a ressuscités pour le Feu". On dira: "Dans quelle proportion?" Il dira: "De chaque millier, neuf cent quatre vingt dix neuf". Ce sera vraiment un jour à faire blanchir les cheveux des nouveau-nés et ce sera un jour où les choses effarantes seront dévoilées". (Rapporté par Moslem)

Commentaire:

On remarque d'abord la longueur exceptionnelle de ces Hadiths et l'étrangeté de leur langue. Le style en est dru et haletant et l'on y trouve des mots jamais employés jusqu'à ce jour ni dans le Coran, ni dans les Hadiths.

On sent que le Prophète (BSDL) est dans une vraie transe devant ce tableau bouleversant des signes annonciateurs de l'Heure.

On sent qu'il voit de ses yeux ce que nous ne voyons pas et ce que ne voyaient pas ses contemporains.

Ce Charlatan est décrit comme un homme aux cheveux très lisses. C'est, aux yeux des Arabes, la caractéristique des Nordiques car les Arabes ont plutôt les cheveux frisés. D'autre part, on dit que les méchants auront la vitesse des oiseaux et les instincts des fauves. Comment ne pas penser à ces avions super soniques, à ces navettes spatiales et autres T.G.V.? Quant aux instincts des fauves, il suffit de jeter un regard sur la répartition de la fortune dans le monde, sur les groupes de force et les trusts multinationaux pour constater l'authenticité de cette prophétie. Quand le quart de l'humanité réduit à la misère les trois autres quarts par la spéculation, la provocation des guerres meurtrières si profitables aux marchands de canons, la spoliation des ressources naturelles etc., on ne peut que constater que les hommes se sont transformés en bêtes féroces et impitoyables qui ne reconnaissent aucun bien et ne renient aucun mal.

Il est dit aussi que les gens s'accoupleront dans la rue, sans pudeur à la manière des ânes. Cela se vérifie de plus en plus et cela est même devenu un signe d'émancipation totale et de civilisation extrême.

Quant à la religion qui enseigne la pudeur et la pureté des moeurs, on la combat de plus en plus ouvertement en la taxant de rétrogradation et d'obscurantisme. Les camps de torture et les prisons (surtout en pays soi-disant musulmans) regorgent de jeunes et de moins jeunes qu’on soumet aux humiliations les plus abjectes et aux traitements les plus barbares pour la seule raison qu’ils veulent vivre en vrais croyants et non comme ces hypocrites qui sont malheureusement devenus la plupart des "Musulmans".

Le Prophète Muhammad (BSDL) a bien prévu cette fin des temps où "s'accrocher à sa religion équivaudrait à saisir de ses mains des braises ardentes" et il nous crie : "Ô gens cramponnez-vous à votre foi!".

Comme autre détail frappant qui annonce l'approche de l'Heure est cette surabondance des biens de consommation qui donne aux pays riches une illusion de bonheur alors qu'il n'en est rien.

C'est enfin cette idolâtrie aux formes diverses qui dominera le monde. On ne croit plus en Dieu, mais on adore à sa place la matière, l'argent, le sexe, la force brutale etc.

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui
DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Hadith 1: Chapitre 128, Page 499, Numéro 1806
Hadith 2: Chapitre 128, Page 501, Numéro 1808

Lien Web: http://www.ayaatdujour.com/hadiths/00037.html

Partager cet article
Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 10:21

D'après Abî Ishaq : Je questionnai al-Barâ ainsi : « Le visage du Prophète était-il comme un sabre ?

Il répondit : Non, mais il ressemblait plutôt à la lune. » Rapporté par Al-Bukhari

D'après Ka3b ibn Malik : « Lorsque le Messager d'Allah était joyeux, son visage s'irradier d'une tel façon qu'il devenait comme une partie de la lune ». Rapporté par al-Bukhari & Muslim
Ibn Ishaq rapporte :  J'ai entendu al-Barâ dire : « Le Prophète d'Allâh était celui qui avait le plus beaux visage parmis les gens ainsi la meilleur consitution physique, il n'était ni grand de taille et ni petit ». Rapporté par al-Bukhâri

 

source : Le visage de lumière du Messager d'Allah  qu'Allah ne nous prive pas de sa lumière

Partager cet article
Repost0