Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 23:26

100204161850966 50 000 apx 470 w ouestfranceLa meute est lâchée... Le déluge médiatique et les propos des politiques au sujet d'Ilham Moussaïd nous interpelle et nous interroge à plusieurs niveaux. Tout d’abord, l’information d’une « candidate voilée » fut reprise par les rédactions à la suite d’un "scoop" du Figaro ! Les réactions furent très nombreuses et tout aussi vives que passionnées. La classe politique, les organisations dites féministes, les syndicats, les associations et « monsieur et madame tout le monde » donnaient son avis sur la question. Ce traitement ne cesse malheureusement de se répéter dès lors qu’il s’agit d’une question liée de prés ou de loin à l’Islam, aux musulmans, aux Noirs et aux Arabes... Ilham Moussaïd, principale concernée, peut dire ce qu’elle veut, qu’elle soit féministe, laïque, engagée dans la vie associative, la vie politique et même dans la lutte armée pour la libération du Tibet ou quelle cause que ce soit, peu importe, son voile est le principal sujet de préoccupation : léger ou pas, à la française ou à la suédoise... Il y a comme une sorte de fixation psychologique qui, au demeurant, est très inquiétante. La meute est donc lâchée ! Des propos blessants et insultants à son égard, inadmissibles et scandaleux, n’ont eu de cesse de déferler. Nous n’en citerons aucun par respect pour Ilham : « Tiens bon Ilham ! L’avenir te donnera raison... » C’est à un second niveau que se situent les réactions de la classe politique dans son ensemble. Elle est plus qu’affligeante et grave à notre sens ! Pourquoi ? Tout simplement parce que nous avons là, avec Ilham, le type même d’une femme française pleinement citoyenne, engagée dans la vie de son quartier, de sa ville, de sa région et donc de son pays ; une étudiante qui devrait être un exemple pour les autres jeunes de sa génération… Et bien non, cela ne « leur » va pas ! Il faut impérativement l’enfermer dans son foulard, voir sa burqa ! Ah oui ! Les confusions voulues par certains philosophes sont dégoulinantes de haine et suintent l’islamophobie. .. Il y a une réalité sociologique, politique, économique, démographique et même écologique dans notre beau pays avec laquelle il va bien falloir faire : cette troisième ou quatrième génération d’enfants issus des ex-colonies, "éternellement" issus de l’immigration, habitants des quartiers populaires, sont des citoyens à part entière et non entièrement à part. Ils aspirent à plus de justice sociale, à plus d’égalité réelle, à plus de solidarité humaine, à plus de fraternité concrète, à plus de liberté individuelle et collective et enfin à vivre dignement dans cette République qui continue à discriminer et à négliger une catégorie de sa population, reniant une partie de ses enfants. La France des Lumières, patrie de la déclaration universelle des droits de l’Homme, doit retrouver le chemin de la Raison... Lecmf - www.lecmf.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires