Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 14:49

http://www.unita-naziunale.org/portail/images_2006/aim_031006/policier-controle.jpgMoralité républicaine. Tout le monde a encore en tête la polémique autour de la conductrice en niqab de Nantes orchestrée par l’UMP et le ministère de l’Intérieur. De coïncidence en coïncidence, l’opinion publique a assisté à un mauvais vaudeville aux allures de tragédie grecque. La banale contravention a rapidement tourné à la controverse politique. Tous les ingrédients étaient réunis pour un burqagate. Tous les ingrédients sauf le courage et la dignité des autorités musulmanes qui ont choisi d’être parties prenantes de cette vaste farce politicienne. Il fallait sauver le président.

Qui a sauvé le président, même malgré lui, méritait honneurs et gratitude. Et c’est bien malgré lui que le policier qui a verbalisé la conductrice nantaise a rendu un grand service au président, lui offrant sur un plateau la possibilité d’enfumer pendant plusieurs semaines toute la France. Eh bien, figurez-vous que ce policier a été récompensé. C’est Le Point qui rapporte l’information : « Trois mois plus tard, le brigadier a reçu en récompense le grade de brigadier-chef. » Moralité : sanctionne bien et tu seras récompensé. Pour ceux qui ne sont pas très au fait de la chose policière, c’est comme si Louis de Funès devenait Michel Galabru dans Les gendarmes à Saint-Tropez. La classe internationale.

Dernier point, en passant, pour les policiers qui pourraient nous lire : si vous rêvez d’être un jour premier flic de France, c’est-à-dire ministre de l’Intérieur et des blagues jugées racistes, travaillez l’humour. C’est important l’humour. Les Auvergnats en savent quelque chose.


Sources: http://www.al-kanz.org/2010/07/02/promotion-musulman/

Partager cet article

Repost 0

commentaires